Photo is of Trinity Anglican Church circa. 1875

Nous avons eu dernièrement au Québec de très bons exemples des églises recyclées. Dans ce sens, il faut juste mentionner St. Matthew’s, autrefois une église anglicane située sur le Chemin Sainte-Foy à Québec, et un autre sanctuaire épiscopal,The Church of the Ascension, qui se trouvait sur l’avenue du Parc à Montréal. Les deux ont été converties, il n’y a pas longtemps, en bibliothèques municipales et, à mon avis, ils s’agissait de deux bonnes transformations.

Il y a présentement, à Montréal, une autre église à la fois historique et abandonné, l’église Saint – Sauveur au coin des rues Saint – Denis et Viger, au coeurdu quartier latin.

Ce temple religieux du style début de l’ère néo-gothique fut construit en 1865 par la communauté anglicane de cette ville. Jusqu’à 1922, l’église portait le nom Trinity Anglican Church. Elle a été vendue cette même année à la congrégation syrienne de Montréal qui l’a rebaptisée Saint – Sauveur. Aprés un incendie, survenu le 14 février 1923, l’intérieur de l’église fut complètement reconstruit. Néanmoins, l’extérieur est toujours dans son état original.

Saint-Sauveur est abandonnée depuis à peu près dix ans maintenant. Malgré cela, c’est toujours un beau batiment qui fait partie de notre patrimoine religieux et architectural depuis 140 ans. C’était même le sanctuaire spirituel dans lequel les officiers d’une garnison britannique ont assisté aux offices dominicaux jusqu’à leur départ en 1871.

Avec l’avènement du projet “CHUM” dans les alentours, sûrement, une nouvelle vocation (plutôt que sa démolition) pourrait être définie pour donner une autre vie à cette belle église. Et qui sait, peut-être pourrait-elle être transformée en une bibliothèque médicale?

Robert N. Wilkins
L’auteur est chroniqueur avec le Quebec Family History Society, une association généalogique de la communauté anglophone du Québec.
Advertisements